International
URL courte
182155
S'abonner

Les parlementaires turcs ont adopté un projet de loi permettant au Président Erdogan d'envoyer des militaires en Libye pour soutenir le gouvernement d'union nationale.

La Grande Assemblée nationale de Turquie a adopté jeudi 2 janvier une motion autorisant l'envoi de troupes turques en Libye pour aider le gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj, a déclaré le président du parlement, Mustafa Sentop.

«509 députés ont pris part au vote dont 325 se sont prononcés en faveur du projet de loi et 184 ont été contre», a indiqué M.Sentop.

Le projet de loi soumis au parlement lundi 30 décembre a été appuyé par les membres du Parti de la justice et du développement (AKP) de Recep Tayyip Erdogan, ainsi que par le Parti d’action nationaliste (MHP). Parmi les députés opposés à l’envoi de troupes en Libye figurent ceux du Parti républicain du peuple (CHP), du Bon Parti (IYI), du Parti de la félicité (SP) et du Parti démocratique des peuples (HDP).

Le GNA avait officiellement demandé le 26 décembre l'aide militaire «aérienne, terrestre et maritime» de la Turquie pour faire face à l’avancée de l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, selon Lev Dengov, chef du groupe de contact russe pour la Libye. 

Crise libyenne

La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement par une coalition internationale initiée par la France et menée par les États-Unis et l’Otan et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011.
Le parlement élu basé dans l'est libyen ne reconnaît pas la légitimité du gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE et basé à Tripoli. Le parlement soutient quant à lui un gouvernement rival basé dans l'est de la Libye qui est aussi appuyé par l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar.

Le 12 décembre, le maréchal Haftar a annoncé le lancement d'une bataille cruciale et l’avancée vers le centre de Tripoli.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
La vidéo d'un camion fou ayant foncé sur la terrasse d’un restaurant en Gironde
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
Parlement turc, troupes, Mustafa Sentop, Libye, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook