International
URL courte
Fuite de Carlos Ghosn au Liban (décembre 2019) (21)
232728
S'abonner

L’ex-patron de Renault-Nissan, qui a fui le Japon pour le Liban, a été pris en photo en train de fêter le réveillon du 31 décembre avec deux de ses filles et sa femme.

Une photo montrant Carlos Ghosn en train de fêter le réveillon de la Saint-Sylvestre en famille au Liban a été révélée par TF1 et LCI.

Sur la photo, deux de ses filles se tiennent à sa droite et sa femme à sa gauche.

La fuite du Japon

Arrêté à Tokyo le 19 novembre 2018 pour quatre chefs d’inculpation dont deux concernant des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan (qui est aussi poursuivi sur ce volet), et deux autres pour abus de confiance aggravé, Carlos Ghosn a fui ce pays le 30 décembre. 

Le 31 décembre, il a confirmé dans un communiqué qu'il se trouvait au Liban.

Entrée au Liban avec un passeport français

Les autorités libanaises avaient déjà annoncé que M.Ghosn était entré «légalement» dans le pays, avec un passeport français et une carte d'identité libanaise, selon une source à la présidence.

De son côté, la Sûreté générale avait assuré que rien n'imposait «l'adoption de procédures à son encontre» ni ne «l'exposait à des poursuites judiciaires» au Liban.

Le ministère libanais des Affaires étrangères avait rappelé qu'il n'existait pas d'accords de «coopération judiciaire» ou d'extradition avec le Japon.

Sa fuite au Liban a donné lieu à une enquête et à des arrestations en Turquie en raison de son transit par Istanbul.

Le 2 janvier, le ministre libanais de la Justice a annoncé que le Liban avait reçu une demande d'arrestation d'Interpol pour Carlos Ghosn.

Dossier:
Fuite de Carlos Ghosn au Liban (décembre 2019) (21)

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
réveillon, Carlos Ghosn, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook