International
URL courte
Mort du général iranien Soleimani (93)
8427160
S'abonner

Le Président des États-Unis a précisé son point de vue sur la mort de Qassem Soleimani, estimant que le général iranien était «responsable de la mort de millions de personnes» et qu'il «aurait dû être éliminé il y a plusieurs années».

Revenant sur la mort du général Soleimani, Donald Trump a affirmé qu'il «aurait dû être éliminé il y a plusieurs années».

«Le général Qassem Soleimani a tué ou gravement blessé des milliers d'Américains sur une longue période de temps et complotait pour en tuer beaucoup plus […] Il était directement et indirectement responsable de la mort de millions de personnes, notamment de nombreux manifestants tués en Iran», a-t-il indiqué.

Avant d’affirmer dans un autre post que le général iranien était «à la fois détesté et craint dans le pays».

«Ils [les Iraniens, ndlr] ne sont pas aussi tristes que les dirigeants veulent le faire croire au monde. Il aurait dû être éliminé il y a de nombreuses années!»

Entretemps, le Kremlin a annoncé que Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, qui ont eu un entretien téléphonique, s'étaient dits tous les deux préoccupés par la mort du commandant de la force Al-Qods.

«Démarche imprudente» pour la Défense russe

Le ministère russe de la Défense a qualifié de «démarche imprudente» l’élimination du général iranien par les États-Unis et a estimé que sa mort pourrait provoquer «une brusque dégradation de la situation politique et militaire au Moyen-Orient» et entraîner «des conséquences néfastes pour l’ensemble du système de sécurité internationale».

La Défense russe a estimé «incontestable» le «mérite personnel» de Qassem Soleimani dans la lutte contre Daech* en Syrie.

Le Pentagone a confirmé le 2 janvier avoir tué Qassem Soleimani dans un bombardement à Bagdad. L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique, a déclaré que les «criminels» l’ayant assassiné seraient la cible d’une vengeance.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Mort du général iranien Soleimani (93)

Lire aussi:

Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l'île Maurice par crainte du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Suspicion de coronavirus: les passagers confinés à Lyon dans leur bus en provenance d'Italie
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
déclaration, Donald Trump, Qassem Soleimani
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook