International
URL courte
30956
S'abonner

En janvier 2017, Donald Trump a réprimandé son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, et d'autres hauts fonctionnaires pour ne pas l’avoir informé de l’appel téléphonique du Président russe, selon un nouveau livre.

En janvier 2017, Donald Trump a été pris d’un accès de colère lorsqu’il a appris que le personnel de la Maison-Blanche ne l’avait pas informé d’un coup de fil de Vladimir Poutine, relate Business Insider, citant un livre du journaliste américain Peter Bergen «Trump and His Generals: The Cost of Chaos» (en français Trump et ses généraux: le coût du chaos).

Première visite officielle après l’investiture

Le journaliste écrit en se référant à ses sources que le 27 janvier 2017 Donald Trump recevait la première visite officielle étrangère depuis son investiture, celle de la Première ministre britannique Theresa May. Pendant le déjeuner à la Maison-Blanche, celle-ci a demandé s’il avait déjà parlé au chef d’État russe. Le Président américain a répondu que non.

Michael Flynn, qui se trouvait à côté et qui occupait le poste de conseiller à la sécurité nationale depuis peu, s’est penché pour dire à Donald Trump que le Président russe avait appelé quelques jours plus tôt.

Exaspéré par cette information, M.Trump a fustigé son conseiller.

«Vous vous moquez de moi?»

«Vous vous moquez de moi? Vladimir Poutine a essayé de m’appeler et vous ne l’avez pas fait passer? À quoi diable pensiez-vous?», s’est-il exclamé.

Le journaliste signale que Michael Flynn a tenté de se justifier en disant qu’il y avait beaucoup de coups de fil, mais Donald Trump n’a pas voulu l’écouter.

Selon Bergen, M.Trump a même été jusqu’à qualifier son homologue russe de «seul homme sur Terre qui puisse nous détruire» et a remis en question la décision de son personnel de ne pas répondre à son appel téléphonique.

«C’est quoi ces conneries? Comment est-il possible que Poutine m'appelle et que vous ne l'ayez pas passé? Je ne sais pas ce que vous faites», aurait dit en privé M.Trump à ses collaborateurs.

Première conversation

Pour la première fois, Vladimir Poutine et Donald Trump se sont entretenus par téléphone en novembre 2016. Les deux hommes d’État ont alors convenu de travailler en commun pour normaliser les relations entre la Russie et les États-Unis. La première rencontre entre les deux dirigeants a eu lieu le 7 juillet 2017 en marge du sommet du G20 à Hambourg.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
appel, Vladimir Poutine, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik