International
URL courte
347
S'abonner

Le Congrès des députés du parlement espagnol a approuvé la candidature du socialiste Pedro Sanchez au poste de Premier ministre lors du deuxième tour du vote tenu le 7 janvier 2020.

Le socialiste espagnol Pedro Sanchez a été reconduit au pouvoir mardi d'extrême justesse par les députés après huit mois de paralysie politique et va pouvoir former un gouvernement minoritaire, en coalition avec la gauche radicale de Podemos, informe l’AFP.

M.Sanchez a obtenu 167 votes favorables des députés tandis que 165 ont voté contre son investiture à la tête du gouvernement et que 18 se sont abstenus lors de ce vote où seule une majorité relative lui suffisait.

Il avait perdu dimanche un premier vote de confiance faute d'avoir obtenu la majorité absolue nécessaire de 176 députés sur 350.

La marge infime obtenue mardi laisse toutefois présager une législature compliquée pour le socialiste, à la tête du premier exécutif de coalition dans le pays depuis la fin de la dictature franquiste en 1975, estime l’agence.

M.Sanchez, pour lequel ont voté les socialistes, Podemos et plusieurs petits partis dont le Parti nationaliste basque (PNV), doit son investiture à l'abstention, arrachée après de longues négociations, des 13 députés du parti séparatiste Gauche républicaine de Catalogne (ERC) qui lui a permis de l'emporter.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
Pedro Sanchez, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook