International
URL courte
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)
2313610
S'abonner

Après une attaque nocturne aux missiles contre deux bases militaires irakiennes utilisées par Washington en représailles à l'assassinat d'un de ses généraux par Washington, les Gardiens de la révolution iraniens ont menacé dans un communiqué de frapper Israël et des «alliés des États-Unis».

Les Gardiens de la révolution iraniens ont menacé le 8 janvier au matin de frapper Israël et «des gouvernements alliés» de l'Amérique après des attaques nocturnes aux missiles contre deux bases militaires irakiennes utilisées par les États-Unis en représailles à l'assassinat d'un de ses généraux par Washington.

«Nous conseillons au peuple américain de rappeler les troupes américaines (déployées dans la) région afin d'éviter de nouvelles pertes et de ne pas permettre que la vie de ses soldats soit davantage menacée par la haine toujours croissante du régime» américain, ont écrit les Gardiens de la révolution iranienne dans un communiqué, dont la traduction intégrale avait été réalisée par l'AFP.

Dans la nuit du 7 au 8 janvier, deux bases abritant des militaires américains en Irak ont été visées par des missiles, attaques que la partie iranienne n’a pas tardé à revendiquer. Le Pentagone a confirmé les frappes, précisant que plus de 12 missiles balistiques avaient visé des sites abritant des militaires américains et ceux de la coalition.

Selon la télévision publique iranienne, l'Iran a lancé 15 missiles contre des cibles américaines en Irak, aucun d'entre eux n'a été intercepté.

Dossier:
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Un gang de voleurs de 4x4 démantelé à Paris, il envoyait ses larcins en Afrique
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Israël, États-Unis, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook