International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (46)
213115
S'abonner

Une faille technique dans le moteur serait à l’origine du crash du Boeing 737 ce 8 janvier près de Téhéran, a déclaré l’ambassade ukrainienne en Iran dans la foulée du drame avant de retirer ce passage.

Un communiqué publié ce matin sur le site de l'ambassade d'Ukraine en Iran a mis en cause «une panne du moteur due à des raisons techniques» et a exclu la thèse d'un attentat terroriste à bord du Boeing 737 qui s’est écrasé près de Téhéran.

«Selon les informations provisoires, l’avion s’est écrasé à cause d’une panne d'un moteur de l'appareil due à des raisons techniques. La piste terroriste est exclue dans l’immédiat», a indiqué l’ambassade sur son site.

Ce texte a cependant été ensuite modifié, sa dernière version se bornant à déclarer que «des informations sur les causes de la catastrophe étaient en train d'être clarifiées par une commission» officielle.

D'après l'agence Irna, citant un porte-parole de l'aéroport international Imam-Khomeini de Téhéran, il y avait 176 personnes à bord: 167 passagers et 9 membres d'équipage.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute «spéculation» après ce crash.

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (46)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
avion, Boeing 737, Ukraine, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik