International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)
213115
S'abonner

Une faille technique dans le moteur serait à l’origine du crash du Boeing 737 ce 8 janvier près de Téhéran, a déclaré l’ambassade ukrainienne en Iran dans la foulée du drame avant de retirer ce passage.

Un communiqué publié ce matin sur le site de l'ambassade d'Ukraine en Iran a mis en cause «une panne du moteur due à des raisons techniques» et a exclu la thèse d'un attentat terroriste à bord du Boeing 737 qui s’est écrasé près de Téhéran.

«Selon les informations provisoires, l’avion s’est écrasé à cause d’une panne d'un moteur de l'appareil due à des raisons techniques. La piste terroriste est exclue dans l’immédiat», a indiqué l’ambassade sur son site.

Ce texte a cependant été ensuite modifié, sa dernière version se bornant à déclarer que «des informations sur les causes de la catastrophe étaient en train d'être clarifiées par une commission» officielle.

D'après l'agence Irna, citant un porte-parole de l'aéroport international Imam-Khomeini de Téhéran, il y avait 176 personnes à bord: 167 passagers et 9 membres d'équipage.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute «spéculation» après ce crash.

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Tags:
avion, Boeing 737, Ukraine, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook