International
URL courte
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)
8382
S'abonner

Air France a suspendu mercredi 8 janvier tout survol des espaces aériens de l'Iran et de l'Irak «par mesure de précaution» à la suite des tirs de missiles iraniens contre des bases abritant des forces américaines sur le sol irakien. Plusieurs autres compagnies ont pris des mesures similaires.

Air France a suspendu jusqu'à nouvel ordre «tout survol des espaces aériens iranien et irakien», quelques heures après des frappes iraniennes contre deux bases abritant des soldats américains en Irak.

«Par mesure de précaution et dès l’annonce de frappes aériennes en cours, Air France a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre tout survol des espaces aériens iranien et irakien», écrit la compagnie dans un communiqué.

En Allemagne, Lufthansa a de son côté annoncé avoir annulé son vol quotidien à destination de Téhéran. D'autres compagnies ont pris des décisions du même genre, comme Dubaï, Emirates, flydubai, Singapore Airlines, Malaysia Airlines et la taïwanaise China Airlines. Korean Airlines et Thai Airways avaient pris les devants en revoyant ses plans de vol avant même les développements de la nuit.

L'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a interdit dès mardi soir aux avions civils américains le survol de l'Irak, de l'Iran et du Golfe, dans la foulée des attaques.

Ces restrictions de vol interviennent après l'envoi par l'Iran de missiles contre les bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil en Irak, utilisées par l'armée américaine, en représailles à la frappe américaine qui avait tué à Bagdad le général iranien Qassem Soleimani la semaine dernière.

Dossier:
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)

Lire aussi:

Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
Administration fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis, Lufthansa, Air France, Irak, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook