International
URL courte
Incendies en Australie, 2019-2020 (24)
14035
S'abonner

Le bilan hypothétique des animaux morts pendant les incendies en Australie a été révisé par le WWF et un chercheur de l’université de Sydney, s’élevant à plus d’un milliard de créatures, comprenant des mammifères, oiseaux, invertébrés, reptiles et chauve-souris.

L’estimation des animaux tués par les flammes ravageant les forêts d’Australie a été mise à jour, dans une étude conjointe du WWF et d’un scientifique de l’université de Sydney, elle s’élève à 1,25 milliard de mammifères, reptiles, batraciens, oiseaux, chauves-souris et invertébrés.

Ce chiffre a été calculé à partir d’une méthodologie estimant les impacts directs et indirects suscités par les feux de brousse qui dévastent l’île depuis quatre mois.

Des espèces emblématiques concernées

Le triste bilan comprend des milliers de koalas habitant la Nouvelle-Galles du Sud, ainsi que d’autres espèces emblématiques telles que les kangourous, les wallabies, les phalangers volants, les potorous, les cacatoès et les méliphages.

Selon les calculs précédents de Chris Dickman de l’université de Sydney, le nombre de 500 millions d’animaux qui ont péris dans les feux de brousse ne comprenait que les mammifères, les oiseaux et les reptiles de l’État de la Nouvelle-Galles du Sud.

Commentant ces nouveaux chiffres, le chercheur a déclaré, s’adressant sur la National Public Radio aux États-Unis:

«Je pense qu'il n'y a rien de comparable à la dévastation qui se produit sur une si grande zone si rapidement. C'est un événement monstrueux en termes de géographie et de nombre d'animaux individuels touchés.»

Beaucoup d’animaux sont décédés dans les flammes, tandis que d’autres meurent des suites des incendies, notamment, à cause du «manque de nourriture, de refuges et de la prédation d’autres espèces», a fait savoir Rebecca Keeble, directrice régionale Océanie du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), citée par Libération.

34 espèces et sous-espèces de mammifères indigènes ont déjà disparu en Australie au cours des deux dernières décennies, ce qui représente le taux de perte le plus élevé au monde, a indiqué l’université de Sydney dans une publication.

Feux de brousse en Australie

Depuis septembre dernier, l’Australie se trouve en proie à des feux de forêts ayant ravagé plus de huit millions d’hectares, selon les dernières estimations. Au moins 25 personnes sont mortes pendant les incendies, et plus de 2.000 habitations ont été détruites. La situation est aggravée par des conditions météorologiques présentant des températures élevées, dépassant les 40°C. Une nouvelle vague de chaleur est attendue pour le 10 janvier.

Dossier:
Incendies en Australie, 2019-2020 (24)

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Space X, pétrole, G7: de quoi se sont entretenus au téléphone Poutine et Trump
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
animaux, incendie de forêt, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook