International
URL courte
15910
S'abonner

Croyant qu’il pourrait échapper à Satan dans une église, un conducteur d’un véhicule tout-terrain a foncé dans la porte d’un lieu de culte en Espagne, tout en bousculant des bancs, et a atteint l’autel. Il s’avère être un malade mental qui estimait être possédé par le diable, indique ABC. Blessé, l’homme a été hospitalisé.

Après avoir foncé dans la porte d’une église espagnole, dans la province de Tolède, un automobiliste a roulé jusqu’à l’autel, endommageant gravement des éléments intérieurs du lieu de culte datant du XVIe siècle, a fait savoir le quotidien ABC, citant une source policière.

Sur les images, il est possible de voir un véhicule, garé près de l’autel de l’église San Juan Evangelista. Plusieurs bancs endommagés sont dispersés sur son passage, alors que la porte principale est visiblement détériorée.

​Certains riverains cités par le journal indiquent que l’homme souffre de troubles mentaux. Comme il venait de commencer à se faire soigner, la combinaison des médicaments, de l’alcool et de la drogue aurait pu provoquer des hallucinations lui faisant croire qu’il était possédé par le diable, précise ABC. Tentant de fuir «Lucifer», il n’a trouvé rien d’autre que de se réfugier dans cette église, persuadé que l’autel pourrait le protéger.

Selon les informations du quotidien, l’individu est marié et père de deux enfants. Il est gérant d’un magasin dédié à la culture du cannabis «Grow Shop», situé à 800 mètres du monument historique.

Après l’accident, l’homme de 35 ans a été hospitalisé avec des blessures. Dans un premier temps, il pourrait être arrêté. Une enquête a été ouverte.

Lire aussi:

Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
automobiliste, Espagne, église
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook