International
URL courte
169810
S'abonner

Alors que Reuters fait état de deux violentes explosions entendues ce mercredi soir à Bagdad, un interlocuteur de Sputnik a informé que deux roquettes s'étaient abattues dans la zone verte de la capitale irakienne.

Le 8 janvier au soir, une source a rapporté à Sputnik que deux roquettes étaient tombées dans la zone verte de Bagdad abritant des ambassades étrangères, dont celle des États-Unis.

«Deux roquettes sont tombées dans la zone verte au centre de Bagdad, aucune information sur d’éventuels dégâts n’est disponible dans l’immédiat», a précisé la source.

​Pour sa part, Reuters fait état de deux violentes explosions, les sirènes d'alarme ont été déclenchées.

Se référant à des sources policières, l’agence Associated Press évoque trois roquettes de type Katioucha.

Par la suite, le service de presse des forces de l’ordre irakiennes a déclaré que deux roquettes étaient tombées dans la zone verte, sans faire de victime.

Ces derniers temps, la zone en question de la capitale irakienne essuie régulièrement des pilonnages. Le dernier tir de roquettes remonte au 5 janvier. Alors, plusieurs personnes avaient été blessées.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
explosion, Bagdad, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook