International
URL courte
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)
171272
S'abonner

Les nouvelles sanctions contre l’Iran sont déjà en vigueur, a déclaré le Président Trump, ajoutant que leur effet peut «très rapidement» prendre fin si Téhéran remplit les exigences de Washington.

Après les frappes contre les bases américaines en Irak, Donald Trump a annoncé avoir adopté les sanctions supplémentaires contre l’Iran qu’il a promises, sans donner de précisions.

«Cela a déjà été fait. Nous les [les sanctions, ndlr] avons amplifiées. Elles étaient très sévères, mais maintenant elles ont été élargies fondamentalement», a signalé le chef de l’État intervenant devant les journalistes à la Maison-Blanche. «Je viens de les approuver avec le département du Trésor», a-t-il ajouté.

Mort de Soleimani et vengeance de Téhéran

Après que le général iranien Qassem Soleimani, commandant de la Force Al-Qods, unité d'élite des Gardiens de la révolution, a été tué dans une opération spéciale des États-Unis près de l’aéroport de Bagdad dans la nuit du 2 au 3 janvier, l'Iran a riposté en ciblant deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition sous commandement américain.

Selon le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, ces frappes iraniennes nocturnes ont été une mesure d'autodéfense, alors que Téhéran ne cherchait pas une «escalade ou une guerre».

Dossier:
Nouvelle escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (janvier 2020) (37)

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
Tags:
Donald Trump, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook