International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)
837832
S'abonner

L'avion d'Ukraine International Airlines a été abattu de manière accidentelle par l’armée iranienne, a déclaré cette dernière ce 11 janvier dans un communiqué publié par l'agence officielle Irna. Une «erreur humaine» en est à l’origine.

L'état-major des Forces armées iraniennes a reconnu le samedi 11 janvier qu'une «erreur humaine» était à l'origine de la catastrophe du Boeing 737 d'Ukraine International Airlines qui s’est produite le 8 janvier près de l’aéroport de Téhéran.

L'appareil, dans lequel 176 personnes ont été tuées, a été pris pour un «avion hostile» et a été «touché» alors que les menaces ennemies étaient au plus haut niveau, précise ce communiqué.

L'armée iranienne souligne que les fautifs seront traduits devant un tribunal militaire et présente ses condoléances aux familles des victimes.

Réaction de Rohani

S'exprimant sur Twitter, Hassan Rohani a indiqué que l'abattage de l'avion d'Ukraine International Airlines par l'armée iranienne est une «grande tragédie et une erreur impardonnable».

Il a ajouté que l'Iran «regrettait profondément» d'avoir tiré par erreur contre l'appareil.

Le Président iranien a également déclaré que l’enquête devait aller jusqu'à son terme afin d’«établir toutes les causes de la catastrophe et traduire en justice ceux responsables de cette erreur impardonnable».

Selon M.Rohani, «il est nécessaire d’éliminer toutes les faiblesses du système de défense aérienne et de prendre toutes les mesures pour éviter de pareilles catastrophes à l’avenir».

Justin Trudeau a commenté dans la foulée la déclaration de Téhéran demandant que les «responsabilités» soient établies.

Catastrophe aérienne près de Téhéran

Le 8 janvier, un Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA), reliant Téhéran à Kiev, s’est écrasé en Iran peu après son décollage de l'aéroport Imam-Khomeini. 167 passagers ainsi que neuf membres d'équipage ont perdu la vie, selon le bilan officiel.

Téhéran avait jusqu'alors nié que le Boeing avait été frappé par un missile iranien, comme l'affirmaient le Canada et les États-Unis.

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
avion, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook