International
URL courte
7138
S'abonner

Un chauffeur de bus belge a été frappé de dix coups de couteau, notamment au cou et à l'abdomen, mais a poursuivi sa tournée pendant une heure avant d'être hospitalisé dans un état grave, a rapporté vendredi le parquet d'Anvers (nord).

Les faits se sont produits jeudi en fin de journée en Flandre, dans le nord néerlandophone de la Belgique, relate l'AFP.

Constatant être en avance sur son service à son arrivée à Kontich, ce chauffeur de la société de transports publics De Lijn profitait d'une pause cigarette derrière son volant, portes du bus ouvertes, peu après 17h00 locales.

C'est à ce moment-là, a précisé le parquet dans un communiqué, qu'un homme a surgi de l'extérieur et s'est précipité vers lui en sortant un objet, «vraisemblablement un couteau», pour lui porter des coups.

L'agresseur s'est enfui immédiatement après son geste, le chauffeur a refermé les portes, et «probablement en état de choc», a repris la route et roulé jusqu'au terminus, à Lierre, à une quinzaine de kilomètres de là.

Ce n'est que lors du retour au dépôt de bus, à Willebroek, qu'il a réalisé avoir été poignardé. Ses collègues ont alors prévenu les secours, toujours d'après le parquet.

Au total le trajet entre le moment de l'agression et le retour au dépôt a duré une heure, selon les médias belges.

Le parquet d'Anvers a ouvert une enquête pour tentative de meurtre.

Le conducteur du bus, âgé de 58 ans, présentait en effet des blessures potentiellement «mortelles»: «dix coups de couteau dans la région abdominale, près du cou, dans la partie supérieure de la jambe droite et aux bras».

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
attaque au couteau, arme blanche, conducteur, Belgique, Anvers, bus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik