International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (48)
111120
S'abonner

La boîte noire du Boeing ukrainien abattu en Iran avec 167 passagers et neuf membres d'équipage à bord sera envoyée en France pour déchiffrement, a annoncé un fonctionniare iranien.

La boîte noire du Boeing ukrainien abattu en Iran sera envoyée en France pour déchiffrement, a annoncé le 11 janvier Hassan Rezaeifar, le chef de l'équipe iranienne qui enquête sur la tragédie, cité par l'agence Irna.

Selon M.Rezaeifar, Téhéran a demandé au Canada, à la France et aux États-Unis de lui accorder les équipements nécessaires pour déchiffrer les boîtes noires mais ces pays n’ont pas répondu. L’Iran a alors prié l’Ukraine, la Suède, le Royaume-Uni, le Canada et les États-Unis de les envoyer dans un laboratoire indépendant, et tous ces pays ont accepté de les envoyer en France.

Cette décision a été prise avant la déclaration de samedi reconnaissant que l’Iran était à l’origine du crash, a-t-il ajouté.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) a cependant indiqué qu’il n’avait reçu aucune demande d’assistance pour le déchiffrement des boîtes noires de l’avion.

«Malgré certains rapports des médias affirmant le contraire, le BEA n'a pas été invité à ce stade à fournir une assistance sur les enregistreurs de paramètres ou les enregistreurs phoniques», a-t-il écrit sur Twitter.

Par ailleurs, la Radio-télévision de la République islamique d’Iran (IRIB) a fait savoir samedi, en citant une source informée au sein de l’Organisation de l’aviation civile iranienne, que la décision définitive de l’envoi de la boîte noire à l’étranger n’avait pas encore été prise.

Les Présidents ukrainien et français ont convenu, dans la journée de samedi, d’inviter des spécialistes français pour déchiffrer les boîtes noires en question, a fait savoir la présidence de l’Ukraine.

Le Boeing abattu

Le 8 janvier, un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne Ukraine International Airlines reliant Téhéran à Kiev s’est écrasé en Iran peu après son décollage de l'aéroport Imam-Khomeini. 167 passagers ainsi que neuf membres d'équipage ont perdu la vie, selon le bilan officiel. Téhéran a d'abord nié que le Boeing avait été frappé par un missile iranien, avant de confirmer cette information le 11 janvier. L'état-major des Forces armées iraniennes a reconnu qu'une «erreur humaine» était à l'origine de la catastrophe.

Rohani regrette

Le Président iranien Hassan Rohani a présenté ses condoléances à toutes les familles en deuil suite au crash. S'exprimant sur Twitter, il a indiqué que l'abattage de l'avion ukrainien par l'armée iranienne était une «grande tragédie et une erreur impardonnable».

 

 

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (48)

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
Boeing, France, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook