International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)
339
S'abonner

Les premières photos des fragments du Boeing 737 ukrainien abattu en Iran avec 176 personnes à bord ont été mises en ligne par le Président Volodymyr Zelensky.

Des fragments du Boeing 737-800 ukrainien détruit par un missile iranien peu après son décollage de Téhéran figurent sur les photos des lieux du crash que le Président ukrainien, a publié sur sa page Facebook.

Ainsi, selon Volodymyr Zelensky, Kiev a reçu toutes les informations requises sur l’incident.

«L’Ukraine connaît déjà la cause de la disparition tragique de 176 personnes, mais elle doit toujours œuvrer pour achever la partie juridique de l’enquête», a indiqué le Président.

Traces de sous-munitions et incendie à bord

Les photos, qui proviendraient de la commission d’enquête, avaient précédemment été partagées par un journaliste du média Censor.net, Youri Boutoussov. Selon lui, les clichés ont été pris sur un terrain situé non loin de l’aéroport de Téhéran où des experts examinent les débris de l’avion.

«Seule la partie supérieure du cockpit est encore observable. Elle a été percée par des sous-munitions venant de l'intérieur du cockpit, ce qui indique qu’il y a eu une explosion en dessous», a noté M.Butusov.

Le journaliste a également annoncé que les enquêteurs avaient retrouvé un passeport canadien avec des trous ressemblant à des traces de sous-munitions.

«L’habitacle a brûlé de l'intérieur, il y a des traces d’incendie sur la surface intérieure des fragments», a-t-il expliqué.

Boeing ukrainien abattu par l’Iran

Un Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA), effectuant le vol Téhéran-Kiev avec 176 personnes à bord, s’est écrasé en Iran le 8 janvier, peu après son décollage de l'aéroport Imam-Khomeini. Aucun des 167 passagers, ni des neuf membres d'équipage n’a survécu. Les victimes en sont des Iraniens, des Canadiens, des Ukrainiens, des Allemands, des Suédois et des Afghans.

Le 11 janvier, l’armée iranienne a reconnu avoir abattu l’avion accidentellement, au moment où le Boeing passait non loin d’un site militaire iranien. Le Président Hassan Rohani a présenté ses condoléances les plus sincères à toutes les familles en deuil. Selon lui, cette catastrophe résulte d’une «erreur humaine» suite aux menaces provenant des États-Unis après l’assassinat du général Qassem Soleimani.

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Tags:
Boeing 737-800, Volodymyr Zelensky, Iran, crash d'avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook