International
URL courte
17742
S'abonner

Le chef de la diplomatie vénézuélienne a dénoncé la «répression excessive» des manifestations en France et appelé au «dialogue social» dans l’Hexagone.

Ayant lui-même connu des manifestations parfois violentes au fil de ces derniers mois, le Venezuela a néanmoins tenu à déplorer la réaction des autorités françaises aux manifestations des Gilets jaunes qui se poursuivent depuis fin 2018 ainsi qu’à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Sur son fil Twitter, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza a dénoncé la «répression excessive» de Paris face aux protestations à travers le pays:

«Après 15 mois de manifestations, le gouvernement français est incapable de répondre aux demandes de son peuple», écrit le chef de la diplomatie vénézuélienne dans ce tweet auquel il a accolé une vidéo montrant des policiers français en train de charger une manifestation.

Solidarité aux «travailleurs français»

Selon le ministre, le Venezuela est «solidaire de la lutte juste des travailleurs français» et «appelle au dialogue social».

Depuis le début de leur mouvement, les Gilets jaunes français dénoncent régulièrement les violences policières et l’usage de grenades et lanceurs de balles de défense (LBD) contre les protestataires.

Ces dernières semaines, la France connaît aussi un vaste mouvement de protestation contre la réforme des retraites du gouvernement d’Édouard Philippe.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
Jorge Arreaza, répression, protestations, Venezuela, manifestation, France, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook