International
URL courte
131238
S'abonner

Le Président français participe ce lundi 13 janvier aux discussions avec les Présidents de pays du Sahel -dont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad- où opèrent les militaires de la force Barkhane. Le sommet du G5 Sahel à Pau a été convoqué face à la multiplication des attaques djihadistes.

Emmanuel Macron se joint, à Pau ce lundi 13 janvier, aux chefs d’État du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad, où opèrent 4.500 militaires de la force Barkhane, face à la multiplication des attaques djihadistes au Sahel. Annulé en décembre, ce sommet a été reporté suite à une attaque djihadiste au Niger.

Le choix de la ville n’a pas été laissé au hasard. Les dirigeants se rencontrent à Pau car c'est là qu'est située la base d'où sont partis sept des treize soldats français morts dans la collision de leurs appareils aux confins du Mali, le 26 novembre dernier.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
militaires, Pau, politique, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook