International
URL courte
4400
S'abonner

Un millier de civils sont sortis par de nouveaux points de passage au premier jour de leur fonctionnement des régions contrôlées par les radicaux dans la zone de désescalade d’Idlib, en Syrie, rapporte la Défense russe.

Environ mille civils sont sortis par des points de passage des régions contrôlées par les radicaux dans la zone de désescalade d’Idlib, en Syrie, a annoncé lundi 13 janvier lors d’un point presse Youri Borenkov, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«En tout, 464 personnes et 26 voitures et engins agricoles sont passés par le point de passage El-Hader dans le gouvernorat d’Alep, et 519 personnes et 33 matériels roulants par le point d’Al-Habit dans le gouvernorat de Hama», a précisé le général.

Et d’ajouter que personne n’avait emprunté celui d’Abu-Ed-Duhour, dans le gouvernorat d’Idlib.

Comme l’avait mentionné plus tôt le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, trois points de passage pour la sortie de civils des régions contrôlées par les radicaux dans la zone de désescalade d’Idlib ont commencé à fonctionner à partir de 11h 00 (heure de Paris).

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
civils, zone de désescalade, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook