International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (48)
102421
S'abonner

Le tir de missile accidentel sur l’avion de l’Ukraine International Airlines s’est produit par manque de coordination avec la nouvelle unité de DCA installée près de l'aéroport international de Téhéran, a estimé, dans un entretien à Sputnik, un député iranien.

Un missile a été tiré par erreur sur le Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA) par défaut de coordination avec la nouvelle unité de DCA qui avait été installée dans la nuit de l’incident près de l'aéroport international Khamenei de Téhéran, a déclaré à Sputnik Abu Alfazl Mousavi Beyuki, chef adjoint de la commission pour la construction municipale au parlement iranien.

«Avant le départ de l’avion, les unités de DCA n’auraient été informées qu’une ou deux fois tout au plus […] Il y avait aussi cette nuit-là un avion qatari. Dès qu’il est entré dans l’espace aérien iranien, il a fait savoir sa position aux aiguilleurs du ciel iraniens qui en ont informé à leur tour les forces de la DCA. Ils ont réussi à se concerter pour que l’avion passe sans problème», a expliqué le parlementaire.

L’armée iranienne a reconnu avoir abattu accidentellement le Boeing 737-800 qui effectuait le vol Téhéran-Kiev, au moment où l’avion passait non loin d’un de ses sites militaires. L’appareil a été pris pour une «cible hostile», précisément pour un missile de croisière. À ce moment, les Iraniens s’attendaient à une attaque de la part des États-Unis.

Le Boeing 737-800 avait 176 personnes à son bord, dont des Iraniens, des Canadiens, des Ukrainiens, des Allemands, des Suédois et des Afghans. Aucun des 167 passagers, ni des neuf membres d'équipage n’a survécu.

 

 

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (48)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
erreurs, tir de missiles, Ukraine, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook