International
URL courte
20491
S'abonner

Les États-Unis doivent démontrer qu’ils veulent venir à bout de Daech*, a estimé le ministre iranien des Affaires étrangères qui juge, en autre, qu’après le meurtre du général Soleimani la coalition anti-Daech* doit être réformée.

La coalition internationale anti-Daech*, dirigée par les États-Unis, doit être réformée, a déclaré le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.

«Je pense que nous devons reformer la coalition anti-Daech*, car la coalition existante a été utilisée pour assassiner le général [Qassem Soleimani, ndlr] le plus efficace dans la lutte antiterroriste. Je pense que nous avons besoin d’une nouvelle coalition», a-t-il déclaré lors du forum politique international Raisina Dialogue, en Inde.

Meurtre du général iranien

Début janvier, Washington a mené une opération contre le général iranien Soleimani, en Irak. Téhéran a riposté en frappant deux bases du pays voisin abritant des militaires américains. Cette escalade entre les États-Unis et la République islamique n’a fait qu’augmenter les tensions dans la région.

«Je pense que les États-Unis doivent démontrer qu’ils sont prêts à combattre Daech* tant qu’ils sont aidés», a encore fait noter le ministre Zarif.

En décembre 2017, les autorités irakiennes ont proclamé la victoire sur Daech* et ce au bout de quelque trois ans et demi de guerre contre cette nébuleuse terroriste qui avait envahi près d’un tiers du territoire du pays. En même temps, des terroristes dispersés poursuivent leurs tentatives de mener des attaques dans différents coins du pays. Les forces irakiennes affirment qu’elles viennent à bout de la plupart des actions des djihadistes.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
États-Unis, réforme, Iran, coalition anti-Daech
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook