International
URL courte
364
S'abonner

C’est la candidature de la présidente du Conseil d’État qui a été proposée à la présidence de la République grecque. La date de l'élection doit être annoncée avant le 13 février.

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a proposé mercredi une femme, l'actuelle présidente du Conseil d'État, à la présidence de la République, une première dans l'Histoire de la Grèce qui n'a connu que des hommes présidents, informe l’AFP.
Le nom de la magistrat Ekaterini Sakellaropoulou, 63 ans, doit encore être soumis au vote des députés, mais son élection devrait être une formalité.
La date de l'élection n'a pas été annoncée mais elle doit intervenir avant le 13 février.

Une fois élue par la majorité des députés comme le prévoit la Constitution grecque, elle succèdera à Prokopis Pavlopoulos, 69 ans, dont le mandat à ce poste essentiellement honorifique expire le 13 mars.

Le choix d'Ekaterini Sakellaropoulou «incarne l'unité et le progrès», a indiqué Kyriakos Mitsotakis lors d'un message télévisé à la nation, rappelant que la magistrat ne provenait pas des rangs de son parti de droite, Nouvelle Démocratie.

Nommée par le précédent gouvernement de gauche à la tête du Conseil d'État il y a un an, Ekaterini Sakellaropoulou a été la première femme à la tête de cette juridiction.

Lire aussi:

Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
Tags:
président, femmes, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook