International
URL courte
9441
S'abonner

Un homme a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de faits de viol, coups et proxénétisme sur une prostituée. Selon celle-ci, il l’obligeait à se prostituer et avait confisqué ses papiers.

Après qu’une adolescente française de 16 ans a été libérée de l'emprise d'un gang de jeunes bruxellois qui la forçait à se prostituer, une autre femme également obligée de vendre ses charmes a été violée, tabassée et brûlée à la cigarette par un homme présenté par elle comme étant son souteneur, annoncent des médias belges.

Les faits remontent à avril dernier. Elle se trouvait avec un client au moment où son souteneur, Gezim, appelé Jimmy le boss, a fait irruption et s’est rué sur elle. Craignant pour la vie de la prostituée, le client a appelé la police.

Celle-ci a découvert Gezim suivi par une jeune femme qui semblait apeurée. Il a alors pris la fuite en la laissant sur place.

Elle a déclaré qu’il lui avait porté des coups de cannette de bière, arraché les cheveux et qu’il l’avait brûlée avec des cigarettes, lui imposant en outre des relations sexuelles. Des déclarations confirmées par les constatations médicales, indique La Dernière heure.

La victime a également expliqué que cela faisait quelque temps que Gezim l’obligeait à se prostituer et avait confisqué ses papiers.

Déjà condamné pour proxénétisme et coups

Le souteneur a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de faits de viol, coups, séjour illégal, faux, usage de faux et proxénétisme. Il encourt six ans et deux mois de prison ferme. Par le passé, il avait déjà été condamné pour proxénétisme et coups, bien qu’il nie les faits, précise le média.

Lire aussi:

Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
cigarette, femmes, prostitution, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik