International
URL courte
8421
S'abonner

Trois navires de pêche koweïtiens ont été arrêtés par les forces navales des Gardiens de la révolution islamique dans les eaux territoriales de l’Iran, indiquent ces derniers dans un communiqué à disposition de l’agence Fars.

Les forces navales du Corps des Gardiens de la révolution islamique ont retenu trois bateaux de pêche du Koweït qui avaient pénétré «illégalement» les eaux iraniennes, indique l’agence de presse officielle Fars ce 19 janvier, se référant à un communiqué des Pasdaran.

Selon le communiqué, ces trois navires de pêche «se sont retrouvés sans permission dans le port de Bandar-e Mahshahr et étaient entrés dans les eaux territoriales iraniennes illégalement».

Au total, neuf personnes se trouvaient à bord de ces embarcations. La justice iranienne compte se charger de l’affaire.

Pétrolier britannique Stena

Le 19 juillet, les Gardiens de la révolution ont arraisonné le pétrolier suédois battant pavillon britannique Stena Impero dans le détroit d'Ormuz «pour violation des règles internationales». 23 marins se trouvaient à bord. Il a été par la suite libéré. Le Royaume-Uni avait auparavant arraisonné un pétrolier iranien à Gibraltar, accusé de livrer illégalement du pétrole à la Syrie.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
pêche, navires, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook