International
URL courte
152
S'abonner

Des millions de Mexicains ont participé, lundi 20 janvier, à un exercice national simulant un puissant tremblement de terre, ont indiqué les autorités.

À 11h00 (17h00 GMT), les sirènes ont sonné une «fausse alerte» au Mexique afin de tester les procédures d'évacuation en cas de tremblement de terre d'une magnitude supérieure à 6 sur l'échelle de Richter, a appris l’AFP des autorités.

La population, en particulier dans la capitale qui compte un nombre élevé de tours, disposait de moins d'une minute pour se mettre en sécurité avant que ne soient ressenties les premières secousses.

Dans une tour de bureaux, des sauveteurs ont simulé l'évacuation par des fenêtres de civils suspendus à des câbles, tandis que dans les bâtiments publics, tels que le Palais présidentiel ou la Cour suprême, les hauts fonctionnaires quittaient leurs bureaux pour se rassembler dans des périmètres protégés.

«Les gens sont de plus en plus conscients, parce que nous sommes dans un endroit très sismique. Ils prennent tout ça plus au sérieux», confie à l'AFP Marco Antonio Velasquez, des services du Procureur général du Mexique.

«Cet exercice, contrairement aux autres, est beaucoup plus réaliste», a-t-il estimé.

Sur l'avenue Paseo de la Reforma, dans le centre de Mexico, où se dressent les plus hauts bâtiments de la mégapole, des hôtels de luxe, des centres commerciaux et des immeubles de bureaux, des milliers de personnes sont descendues dans la rue, et se sont rassemblées en des points de rendez-vous protégés, escortées par la protection civile.

«Blessée» et «prise en charge»

Maria del Carmen Bautista, une employée de 55 ans, a fait comme si elle avait été blessée à la tête. Elle a donc été immédiatement «prise en charge» par des membres de la protection civile.

«L'idée est de faire comme si mon ventilateur m'était tombé dessus au bureau», a-t-elle raconté, la tête bandée, son col de chemise taché de faux sang.

Cet exercice est le premier de l'année 2020. La plupart des tremblements de terre au Mexique, pays hautement sismique, se produisent sur la côte Pacifique, à plus de 300 km du centre, comme ce fut le cas le 19 septembre 1985 (8,1 sur l'échelle de Richter, plus de 10.000 morts à Mexico). À l'époque, le système d'alerte sismique n'existait pas.

Le 19 septembre 2017, le centre du pays avait été secoué par un autre tremblement de terre de 7,1, faisant 369 morts. L'alerte avait alors été donnée en même temps que la première secousse dont l'épicentre se trouvait à moins de 120 km de la capitale, où vivent plus de 20 millions d'habitants.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
exercices, séisme, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook