International
URL courte
6852
S'abonner

En marge du Forum d’affaires irano-turc sur la technologie qui se déroule à Istanbul, le vice-Président iranien pour la Science et la Technologie, Sorena Sattari, a commenté pour Sputnik la récente déclaration du Président de la République islamique, Hassan Rohani, concernant le projet de Téhéran d’envoyer deux satellites dans l'espace.

Le Forum d’affaires irano-turc sur la technologie qui se déroule à Istanbul a pour objectif d’intensifier les contacts économiques entre Téhéran et Ankara. Quelque 80 grandes entreprises technologiques de la République islamique y participent, et le vice-Président iranien pour la Science et la Technologie, Sorena Sattari, s’est rendu en Turquie notamment pour le visiter. À cette occasion, il a commenté, à la demande de Sputnik, la récente déclaration du Président iranien, Hassan Rohani, à propos des projets de Téhéran de mettre deux satellites en orbite.

«Je ne connais pas la date exacte du lancement de satellites. Mais il est tout à fait juste que cela se produira très prochainement», a déclaré M.Sattari.

Une coopération qui ne cessera de se développer

Évoquant les perspectives de développement de la coopération entre l’Iran et la Russie dans l’espace, le vice-Président iranien pour la Science et la Technologie a souligné:

«Nous coopérons avec la Russie dans différents domaines, et cette coopération se poursuivra également à l’avenir».

Avant de gagner Istanbul, M.Sattari a rencontré à Ankara son homologue turc, Fuat Oktay, ainsi que le ministre turc de l’Industrie et de la Technologie, Mustafa Varank. Ceci afin de discuter des voies à emprunter pour augmenter le chiffre d’affaires du commerce bilatéral et promouvoir la coopération entre leurs deux pays, tout particulièrement dans le domaine de l’industrie, de la technologie et de la science.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Tags:
satellite, lancement, Ankara, Istanbul, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook