International
URL courte
151532
S'abonner

Plusieurs personnes ont été tuées ou blessées dans le tremblement de terre de magnitude 6,8 qui a eu lieu ce vendredi 24 janvier dans l’est de la Turquie, indique ministère turc de l’Intérieur.

Le puissantes séisme qui s’est produit dans la soirée du vendredi 24 janvier dans l’est de la Turquie a fait plusieurs morts et blessés, ont annoncé les autorités du pays.

Les derniers chiffres communiqués par les autorités turques font état de huit morts et de plus de 300 blessés. Plusieurs bâtiments ont été détruits dans la ville de Sivrice. Le bilan précèdent parlait d’un mort et de deux blessés.

​D’après les premières estimations du Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM), le foyer du séisme se trouvait à une profondeur de 10 kilomètres. L’épicentre a été localisé à 10 kilomètres au nord de la ville de Doganyol dont la population s’élève à 6.400 habitants. 

Secousses ressenties jusqu'en Syrie et au Liban

Un habitant de la ville d’Elazig, située à 33 kilomètres au nord-est de l’épicentre, a déclaré à Sputnik que les secousses avaient été très fortes, que les gens effrayés étaient sortis dans les rues et qu’ils craignaient, malgré le froid, de rentrer chez eux.

Des secousses ont également été ressenties en Syrie et au Liban, ainsi qu'en Arménie et en Géorgie.

Dans un commentaire à Sputnik, le professeur Naci Görür, membre de l'Académie des sciences de Turquie, a commenté le séisme.

«Le tremblement de terre s'est produit dans la zone de faille tectonique de l'Anatolie orientale. Il s'agit de la plus grande faille en Turquie. Il n'y a pas eu de tremblements de terre aussi violents depuis longtemps. Nous craignions depuis longtemps que l'énergie puisse s'accumuler et que cela produise de fortes secousses».

Plusieurs vidéos déjà publiées sur Twitter témoignent de la violence du séisme.

Certaines vidéos montrent des bâtiments complètement détruits, ce qui laisse présager une aggravation du premier bilan.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
séisme, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook