International
URL courte
3918
S'abonner

Un nouveau tremblement de terre a secoué l’est de la Turquie, le lendemain du séisme meurtrier et destructeur. Les secousses de magnitude 5,1 ont été enregistrées par l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).

Un tremblement de terre de magnitude 5,1 a été enregistré par l'USGS dans l'est de la Turquie samedi 25 janvier. Le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) a dans un premier temps fait état d'un séisme de magnitude 4,9.

La réplique suivant le puissant séisme du 24 janvier a eu lieu aux environs de 17h30 heure de Paris (16h30 UTC). L’hypocentre des secousses était situé à une profondeur de 10 kilomètres, selon l’USGS. 

L’observatoire turc Kandilli a de son côté confirmé les secousses. 

​Cette réplique, alors que de multiples se sont déjà produites depuis vendredi, était localisée à 204 km de Gaziantep et à 40 km d’Elazig, précise le CSEM. Les éventuels victimes et dégâts restent à préciser.

L’Autorité de gestion des catastrophes et des urgences (AFAD) a indiqué que le total des morts à Malatya et Elazig s’élevait jusqu’ici à 29 personnes.

Une autre réplique de magnitude 4,3 a été enregistrée par la suite à 59 km au nord-est de la province de Manisa, selon le CSEM.

Premier de la série de séismes

Un séisme de magnitude 6,8 s’est produit vendredi 24 janvier dans le district de Sivrice de la province turque d’Elazig. Les secousses ont fait plus de 1.200 blessés et ont complètement détruit un village. Selon les informations de l'AFAD, les blessés ont majoritairement été enregistrés dans les provinces d'Elazig et de Malatya.

Le Président Erdogan a demandé «toutes les mesures nécessaires» dans les zones frappées par la secousse. Plusieurs ministres ont été dépêchés sur les lieux.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Macron «obsédé par le grand remplacement»?
Tags:
Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM), Elazig, USGS (institut de veille géologique américain), Turquie, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook