International
URL courte
42789
S'abonner

Un soldat américain est décédé le 24 janvier en Syrie, où il était engagé dans l’opération Inherent Resolve menée par les États-Unis contre Daech*, a annoncé le département de la Défense des États-Unis.

Le département de la Défense des États-Unis a déclaré dans un communiqué du 25 janvier qu’un soldat américain avait été tué en Syrie lors de son service.

Antonio I. Moore, 22 ans, de Wilmington, en Caroline du Nord, est décédé le 24 janvier dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. La tragédie est survenue dans un accident de la route. Le jeune homme effectuait des opérations de dégagement de la route, relate le communiqué, soulignant que les faits faisaient l'objet d'une enquête.

Soldat depuis 2017

M.Moore était affecté au 363e bataillon du génie, 411e brigade du génie de Knightdale, en Caroline du Nord. Il s’était enrôlé en 2017. Il a laissé dans le deuil sa mère, son beau-père, trois frères et une sœur.

Le 363e bataillon s’est dit profondément attristé, a déclaré le commandant dans un communiqué de presse. «Antonio était l'un des meilleurs de notre formation. Il manquera à tous ceux qui ont servi avec lui. Nous allons maintenant nous concentrer sur le soutien de sa famille.»

Inherent Resolve est le nom de l'opération militaire américaine menée dans le cadre de la coalition internationale en Irak et en Syrie contre Daech*.

Les États-Unis en Syrie

Les forces de la coalition internationale, menées par Washington, opèrent en Syrie sans avoir reçu l’aval de Damas qui considère leur présence comme une occupation. En décembre 2018, Donald Trump avait annoncé son intention de retirer les troupes américaines du territoire syrien sans toutefois préciser les délais de ce retrait.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
États-Unis, décès, soldats, Syrie, Pentagone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook