International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
0 13
S'abonner

Des lampions dans la ville, des spectacles de danse et de théâtre: le 18 janvier, les Liégeois ont fêté le Nouvel An chinois. De nombreux artistes étaient originaires de Wuhan, l’épicentre du coronavirus. À l’époque, les précautions actuelles n’étaient pas encore entrées en vigueur. Les habitants de Liège doivent-ils s’inquiéter?

Des dizaines d’artistes chinois sont venus à Liège pour célébrer le Nouvel An chinois le 18 janvier. Cinq groupes qui se sont produits étaient originaires de Wuhan, ville où le coronavirus est apparu, indique la RTBF.

​Les célébrations se sont déroulées en présence du bourgmestre Willy Demeyer et du ministre de l’Économie de la Région wallonne, Willy Borsus.

Le bourgmestre avait pour cette occasion publié sur Twitter une photo prise sur place avec un commentaire indiquant qu’il y avait «beaucoup de monde pour accueillir la parade du Nouvel An chinois».

​D’autres photos relayées sur les réseaux sociaux montrent aussi de nombreuses personnes assister aux célébrations, ainsi que des artistes.

​Aucune raison d’être inquiets?

Lors de cette fête, les recommandations actuelles contre le coronavirus n’avaient pas encore été diffusées, la transmission interhumaine n’étant confirmée que plus tard. Mais selon de premières informations, les habitants de la ville n’auraient aucune raison de se laisser aller à la panique, écrit la RTBF.

Aucun artiste parmi ceux qui sont retournés en Chine n’est tombé malade, à en croire un message envoyé aux associations organisatrices de l’événement, toujours selon le média belge.

Le nombre de victimes en augmentation

Le nombre de morts liées au coronavirus en Chine a bondi de 56 à 80 au cours des dernières 24 heures et 2.744 cas ont été confirmés dans le pays.

La France et les États-Unis se préparent à évacuer leurs ressortissants de la zone en quarantaine.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Alger exige de Paris des excuses pour la colonisation: le gouvernement algérien cherche-t-il un «bouc émissaire»?
L'Ukraine brandit la menace d’une «guerre» contre la Russie
Tags:
Covid-19, Nouvel An, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook