International
URL courte
441924
S'abonner

Les terroristes présents dans la région d’Idlib en Syrie ne peuvent compter sur aucune pitié, sauf s’il rendent les armes, a déclaré le chef de la diplomatie russe.

Il n'y aura «aucune pitié» pour les terroristes opérant dans le gouvernorat syrien d’Idlib, a promis le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«Les combattants de groupes armés doivent cesser de maintenir des contacts avec les terroristes, et les terroristes doivent rendre les armes, car il n’y aura pour eux aucune pitié», a assuré le chef de la diplomatie russe lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue sud-soudanaise Awut Deng Acuil.

Il a souligné que des couloirs humanitaires avaient été mis en place dans la région pour que les résidents puissent quitter la zone de conflit.

«Or, les terroristes continuent d’attaquer ces couloirs pour empêcher la sortie des civils qu’ils utilisent en tant que bouclier humain», a souligné le ministre.

Séparer l’opposition des terroristes

Toujours d’après M.Lavrov, la Russie et la Turquie se sont mis d’accord pour intensifier leurs efforts visant à séparer l’opposition armée des terroristes à Idlib.

«Nous avons convenus […] de perfectionner le travail concernant la séparation entre l’opposition armée patriotique, qui est prête à prendre part au processus politique, et les terroristes reconnus comme tels par le Conseil de sécurité de l’Onu», a fait savoir le chef de la diplomatie russe.

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
Tags:
opposition armée, Sergueï Lavrov, lutte antiterroriste, terrorisme, couloir humanitaire, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook