International
URL courte
10803
S'abonner

La ville stratégique de Maarat Al-Nouman, sur la route d'Alep à Hama, est passée sous le contrôle des forces gouvernementales, a appris Sputnik d'une source informée. L'agence de presse syrienne Sana précise que la plus grande partie de la ville a été libérée.

Les forces gouvernementales syriennes ont repris le contrôle de la ville de Maarat Al-Nouman, dans le sud du gouvernorat d'Idlib, a déclaré un représentant de l'armée à Sputnik.

«Des unités de l'armée ont commencé à renforcer leurs positions à Maarat Al-Nouman. Dans le même temps, les troupes du génie civil ont procédé au déminage», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

L'agence de presse syrienne Sana précise que la plus grande partie de la ville a été libérée.

Selon la chaîne de télévision Sky News Arabia, Maarat Al-Nouman abrite un avant-poste des radicaux du Front al-Nosra*.

La chaîne de télévision Al-Hadath a précédemment annoncé que l'armée syrienne avait maîtrisé mardi 28 janvier au matin la région à l'est de Maarat Al-Nouman et encerclé cette ville stratégique située sur la route allant d'Alep à Hama.

Poste d'observation turc bloqué

Lundi 27 janvier, les militaires syriens ont bloqué de trois côtés un poste d'observation des militaires turcs à Maar Hattat, au sud de Maarat Al-Nouman.

Le ministère turc de la Défense a réagi mardi 28 janvier au blocage du poste en menaçant de riposter face aux forces syriennes si la sécurité des postes d'observation turcs était remise en question.

«En cas de menace pour la sécurité de nos postes d'observation et de contrôle, qui fonctionnent en conformité aux ententes d'Astana et de Sotchi, notre réaction sera des plus sévères», a averti le ministère dans un communiqué.

D'après l'agence turque Anadolu, un convoi composé de chars venus de plusieurs provinces turques est arrivé à la frontière avec la Syrie. Le 27 janvier, la chaîne de télévision Al-Arabiya avait annoncé qu'un convoi de blindés avait traversé la frontière au poste de contrôle de Kafr Lusein, dans le nord du gouvernorat d'Idlib, et qu'il se dirigeait vers la partie sud du gouvernorat.

Offensive en cours depuis décembre

Le commandement des forces gouvernementales a lancé une offensive dans le gouvernorat d'Idlib le 19 décembre. L'armée a libéré 46 localités dans le sud et l'est du gouvernorat et repris le contrôle d'un territoire de 320 kilomètres carrés.

Le gouvernorat d'Idlib est la seule région syrienne qui reste occupée par des formations armées illégales depuis 2012.  La zone de désescalade Nord, qui y a été mise en place en 2017, a accueilli les radicaux ayant refusé de déposer les armes en Ghouta-Orientale et dans les régions méridionales. Douze postes d'observation de l'armée turque fonctionnent sur le territoire du gouvernorat.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Maarat Al-Nouman, armée gouvernementale syrienne, Syrie, Hama, Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook