International
URL courte
Mort du basketteur Kobe Bryant dans un crash d'hélicoptère (13)
320
S'abonner

Les experts légistes ont officiellement identifié le 28 janvier le corps du basketteur Kobe Bryant parmi les neuf sortis des débris de l'hélicoptère qui s'est écrasé voici deux jours sur une colline près de Los Angeles.

Le corps de l'ex-star de la NBA, 41 ans, a pu être identifiée ce mardi 29 janvier grâce à ses empreintes digitales, ainsi que trois autres personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil, dont les débris se sont éparpillés sur près de 200 mètres à la suite d'un choc «à grande vitesse», selon les enquêteurs de l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (NTSB).

Ces derniers avaient évoqué «une scène d'accident vraiment terrible». Ils ont annoncé mardi après-midi «en avoir fini sur le site», dont la responsabilité a été transférée à la police maintenant que les débris ont été rassemblés et évacués à des fins d'analyse.

Les experts ont notamment utilisé des drones pour ratisser le terrain, mais aussi tenter de «reproduire la trajectoire de l'hélicoptère», a expliqué lors d'une conférence de presse Jennifer Homendy, membre de la NTSB, citée par l'AFP.

Les enquêteurs organisaient à présent différents interrogatoires, avec les contrôleurs aériens notamment, pour tenter de déterminer les circonstances du crash. Mais les investigations vont encore durer des semaines, a prévenu Mme Homendy, qui a évoqué un «rapport final» d'ici 12 à 18 mois.

Dossier:
Mort du basketteur Kobe Bryant dans un crash d'hélicoptère (13)

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
crashs, hélicoptères, corps humain, Kobe Bryant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook