International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
324
S'abonner

Pendant 24h, environ 7.000 personnes ont été confinées sur le navire de croisière Costa Smeralda, près de Rome, en raison de deux Chinois suspectés d’être porteurs du coronavirus. Ce 31 janvier, plus de 1.000 passagers ont été autorisés à débarquer.

Les 1.143 passagers qui devaient terminer leur voyage le 30 janvier ont été autorisés par les autorités italiennes à débarquer du navire de croisière Costa Smeralda, selon des médias italiens.

Depuis jeudi matin, le bateau, qui transportait 5.023 de passagers et 1.628 membres d’équipage, est resté bloqué dans le port de Civitavecchia, à une centaine de kilomètres de Rome, à la suite de deux cas possibles de coronavirus.

Une Chinoise de 54 ans présentait des symptômes de toux et de fièvre qui ont nécessité le confinement du navire. Elle et son époux, en provenance de Hong Kong, ont été placés à l’isolement. Cependant, les tests médicaux se sont avérés être négatifs.

Le navire est censé reprendre sa route à 18h ce soir, avec à son bord environ 1.000 nouveaux passagers.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Tags:
touristes, navires, Chine, Italie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook