International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
2421
S'abonner

Un avion est prêt à décoller pour acheminer de l’aide à la Chine, actuellement en proie à l’épidémie du nouveau coronavirus, laquelle a déjà causé la mort de 213 personnes, selon les autorités russes.

La Russie a annoncé vendredi 31 janvier qu’elle enverrait avant la fin de la journée une aide à la Chine, incluant des masques de protection, afin d'aider ce pays à lutter contre l'épidémie de pneumonie virale.

Un médecin (image d'illustration)
© Sputnik . Evgeniï Epantchintzev
Des discussions sont également en cours concernant un possible envoi de spécialistes russes dans la République populaire, a déclaré la vice-Première ministre, Tatiana Golokova.

«Nous coopérons activement avec la partie chinoise concernant la possibilité de dépêcher des spécialistes de l’entité de contrôle sanitaire Rospotrebnadzor et du ministère de la Santé pour accorder une aider à la République populaire de Chine», a-t-elle indiqué.

Elle a ajouté que le ministère russe des Situation d’urgence se tenait prêt à envoyer, dans un délai de six heures, un avion en Chine à destination de n’importe quelle ville désignée par les autorités chinoises.

Près de 10.000 contaminés

Pour l'heure, environ 10.000 cas d'infection à ce nouveau virus ont été détectés en Chine continentale (hors Hong Kong) et 213 patients en sont morts. Une centaine de malades ont été répertoriés dans une vingtaine d'autres pays, dont six en France et deux en Russie, mais aucun patient n'est mort hors de Chine.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
aide humanitaire, Covid-19, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook