International
URL courte
1220
S'abonner

Le représentant spécial du Président russe pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord, Mikhaïl Bogdanov, a discuté avec l’ambassadeur de France à Moscou, Pierre Lévy, de la situation en Syrie, en Libye et en Centrafrique, ainsi que dans le golfe Persique, annonce la diplomatie russe.

L’entretien qui a eu lieu vendredi 31 janvier entre le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, et l’ambassadeur de France à Moscou, Pierre Lévy, a porté sur la situation en Syrie, en Libye et en Centrafrique, ainsi que dans le golfe Persique, rapporte, dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères.

«Les interlocuteurs ont échangé des vues sur les questions d’actualité de l’agenda proche-oriental et africain, mettant un accent particulier sur les perspectives de règlement palestino-israélien, la situation actuelle en Syrie, en Libye, dans la zone du Sahara-Sahel et en Centrafrique», est-il indiqué dans le document.

Selon la diplomatie russe, cette rencontre s’est tenue à la demande de l’ambassadeur français.

«Une attention particulière a été réservée à la situation dans le golfe Persique à la lumière des initiatives de Moscou en vue d’y mettre en place un système de sécurité collective», souligne le ministère.

Initiatives russes pour le Proche-Orient

En juillet dernier, la Russie a présenté sa conception de la sécurité collective dans le Golfe aux représentants accrédités à Moscou des pays arabes, de l’Iran, de la Turquie, des quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, de l’Union européenne, de la Ligue arabe et des États du groupe BRICS. Les mesures proposées par Moscou pour renforcer la sécurité dans la région prévoient le refus du déploiement permanent de forces des États non régionaux dans les pays du Golfe, la création de zones démilitarisées, l’établissement de lignes directes de liaison, l’échange d’information sur l’achat d’armements et les forces armées.

Moscou propose également de créer une organisation de sécurité qui associe la Russie, les États-Unis, la Chine, l’Inde, l’Union européenne et d’autres parties intéressées.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: près de 100.000 morts dans le monde, un nouveau transfert de malades depuis Paris
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
Sahel, Golfe persique, Proche-Orient, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook