International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
5280
S'abonner

À partir du 1er février, l’armée de l’air russe procédera à l’évacuation de citoyens de la Fédération de Russie souhaitant quitter les zones chinoises les plus touchées par le coronavirus.

Les Forces aérospatiales russes procéderont à l’évacuation de Russes des régions chinoises les plus frappées par le nouveau coronavirus 2019-nCoV et ce sur ordre du Président Poutine, a fait savoir le porte-parole de ce dernier, Dmitri Peskov.

Et de déclarer que les premiers vols auraient lieu dès ce samedi 1er février.

Dans les heures qui ont suivi cette déclaration, il a précisé que l'évacuation était prévue pour les 3 et 4 février.

La Défense livre des détails

Des médecins militaires et des spécialistes du ministère russe de la Défense dans le domaine de la virologie se trouveront à bord de tous les appareils affrétés pour évacuer les citoyens, a par la suite précisé le ministère.

Au total, un groupe composé de cinq avions sera créé à cette fin.

«En vue d’une évacuation rapide de citoyens de Russie, cinq avions des Forces aérospatiales du pays seront engagés. Chaque appareil comptera à son bord des médecins militaires et des spécialités en virologie du ministère russe de la Défense, équipés de moyens modernes de diagnostic, de protection individuelle et de médicaments nécessaires», est-il expliqué.

L’ambassade dresse des listes

Plus tôt, l’ambassade russe à Pékin a annoncé qu’elle dressait les listes des citoyens désirant quitter d’urgence la province du Hubei. De retour au pays, ils seront placés deux semaines en quarantaine.

Le nouveau virus

Le 31 décembre 2019, les autorités chinoises ont prévenu l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’un épisode de cas groupés de pneumonie à Wuhan. Les spécialistes ont identifié le virus à l’origine de cette maladie.

Depuis, rien qu’en Chine, il coûté la vie à 259 personnes, près de 12.000 personnes étant contaminées. Le 30 janvier, l’OMS a déclaré une urgence sanitaire internationale.

Les premiers cas de contamination ont été confirmés en Russie le 31 janvier.

À partir du 1er février, la Russie suspend les vols vers la Chine, à l’exception de ceux assurés par Aeroflot vers Pékin, Hong Kong, Shanghai et Canton et des vols réguliers chinois arrivant à l’aéroport Cheremetievo de Moscou. La frontière avec la Chine sera fermée et le passage de celle avec la Mongolie sera limité.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
La Défense arménienne publie des photos de l'avion Su-25 abattu par un F-16 turc, selon Erevan
Tags:
évacuation, Troupes aérospatiales de Russie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook