International
URL courte
3428
S'abonner

La télévision syrienne a fait état de plusieurs journalistes blessés alors qu'ils couvraient les opérations des forces gouvernementales syriennes près d'Alep. Selon Sana, il s'agit de cameramen de deux chaînes iraniennes.

Plusieurs journalistes ont été blessés près de la ville syrienne d'Alep, a annoncé dimanche 2 février la chaîne de télévision syrienne Ikhbariya.

«Des journalistes qui couvraient l'offensive de l'armée gouvernementale syrienne ont été blessés près de Karasi, à proximité d'Alep», a indiqué la chaîne.

Selon l'agence de presse syrienne Sana, il s'agit de journalistes des chaînes de télévision iraniennes Al-Alam et Al-Kawthar.

«La journaliste de la chaîne iranienne Al-Alam, Dhiyaa Qaddour, le cameraman de cette chaîne, Ibrahim Kaheel, ainsi que le cameraman de la chaîne Al-Kawthar, Suhaib al-Masri, ont été blessés par des terroristes alors que les journalistes couvraient l'avancée de l'armée au sud-ouest d'Alep», a précisé Sana.

Selon Ikhbariya, une équipe de tournage de la chaîne de télévision syrienne Sama a aussi été touchée par l’attaque terroriste.

Plus tard, cette information a été confirmée par l'agence Sana qui a précisé qu'une journaliste de Sama, Kanana Aloush, avait été blessée.

Les blessures de tous les journalistes sont légères ou moyennes, ils ont été hospitalisés, d'après Sana.

Une nouvelle attaque contre les journalistes en quelques jours

Cet événement survient quelques jours après que la correspondante de la chaîne de télévision RT, Wafa Shabruni, a été grièvement blessée par l’explosion d’un obus dans la ville de Maarat Al-Nouman, dans le gouvernorat d’Idlib.

Le 1er février, la chaîne de télévision al-Mayadeen avait annoncé que les terroristes du Front Al-Nosra* avaient attaqué les positions de l'armée syrienne avec trois véhicules piégés dans l’ouest de la ville d'Alep. Le même jour, des radicaux ont pilonné Mokambo, quartier du centre d'Alep, et ont ouvert le feu à l’artillerie sur New Shahba, quartier de l’ouest d’Alep, d'après la chaîne d'État syrienne Ikhbariya et la radio Sham FM.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Qui est l’auteur de l’attaque de Rambouillet qui a coûté la vie à une agent?
En continu. Un Tunisien abattu après avoir tué un agent de police avec un couteau à Rambouillet
Plus de 32.000 cas de Covid-19 enregistrés en 24h en France
Prolongation de l’état d’urgence, pass sanitaire: la folie liberticide du gouvernement toujours en marche?
Tags:
journalistes, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook