International
URL courte
4225
S'abonner

Des groupes radicaux ont attaqué aux mortiers des quartiers résidentiels dimanche 2 février, faisant au moins un mort ainsi que des blessés, selon la chaîne Al-Ikhbariya. Ceci peu après que plusieurs journalistes ont été blessés dans une attaque dans la même ville.

Plusieurs personnes ont été victimes d’une attaque contre des zones résidentielles dans la ville d’Alep, annonce la chaîne Al-Ikhbariya. Des formations armées ont tiré des obus de mortier contre des quartiers contrôlés par l’armée syrienne.

Une femme est décédée suite à l’explosion d’un obus dans le quartier de Jdeidé, plusieurs autres personnes ont été blessées. L’artillerie syrienne a répliqué sur les positions depuis lesquelles les radicaux avaient ouvert le feu.

Journalistes blessés

Plus tôt dans la journée de dimanche, la télévision syrienne a évoqué plusieurs blessés parmi les journalistes à proximité d'Alep. Il s'agit notamment d'une journaliste et de deux cameramen, qui couvraient l'offensive de l'armée gouvernementale syrienne.

Une équipe de tournage de la chaîne de télévision syrienne Sama a aussi été touchée par l’attaque terroriste, a confirmé l'agence Sana.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Règlement de compte en Seine-Saint-Denis, un jeune de 16 ans tué de deux tirs
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Tags:
attaque, victimes, Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook