International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (88)
4527136
S'abonner

Entre «30 et 35» soldats syriens ont été tués lors de frappes effectuées par des chasseurs F-16 turcs et des tirs d’artillerie à Idlib ce 3 février, a annoncé Recep Tayyip Erdogan. Plus tôt dans la journée, la Turquie avait déclaré que quatre de ses militaires avaient été tués à Idlib par l’armée syrienne, tout en promettant une riposte.

Plusieurs soldats syriens ont trouvé la mort à Idlib, l’aviation et l’artillerie turques ayant bombardé cette région lundi 3 février, a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

Selon le Président turc, entre «30 et 35» militaires syriens ont été tués et 46 cibles ont été touchées par 122 tirs d’artillerie.

«Nos avions F-16 et nos pièces d'artillerie sont en ce moment en train de bombarder des cibles définies par nos services de renseignement», a déclaré M.Erdogan lors d'une conférence de presse tenue à Istanbul.

Quatre soldats turcs tués

Plus tôt dans la journée, Ankara avait indiqué que quatre soldats turcs avaient été tués et neuf autres blessés à Idlib par des tirs d'artillerie de l’armée syrienne tout en promettant une réponse. Par la suite, le bilan s'est alourdi à six morts.

D’après un communiqué du ministère turc de la Défense cité par l’agence Anadolu, les militaires turcs avaient été envoyés dans la région en renfort en vue d’éviter l'escalade à Idlib. En dépit du fait que leur déploiement avait été arrangé à l'avance, ils ont été ciblés par des tirs d’artillerie en provenance de l'armée syrienne, affirme le ministère.

Zone de désescalade d’Idlib

Idlib est l'une des quatre zones de désescalade convenues pendant les négociations à Astana en mai 2017. Elle couvre notamment Idlib et les régions des gouvernorats voisins de Lattaquié, de Hama et d’Alep et reste hors du contrôle des autorités syriennes. Les trois autres zones de désescalade sont passées sous le contrôle de Damas en 2018.

Ces dernières semaines, les troupes gouvernementales syriennes ont intensifié leurs attaques contre Idlib et ont pu prendre le contrôle de dizaines de sites, dont la ville stratégique de Maarat Al-Nouman, située dans le sud du gouvernorat. Elle abritait un avant-poste des radicaux du Front al-Nosra*.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (88)

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
La Russie a mis au point un test de dépistage du Covid-19 de haute précision
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Tags:
Idlib, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook