International
URL courte
6301
S'abonner

Le Président Nicolas Maduro a mené ce 4 février au matin une marche de militaires et de milices populaires dans les rues de Caracas. L’événement s’est tenu à l'occasion du 28e anniversaire du soulèvement civil dirigé par Hugo Chavez.

Ce 4 février marque les 28 ans du putsch manqué d’Hugo Chavez en 1992. À l’occasion de la commémoration de cette date, le Président vénézuélien a dirigé une marche dans les rues de la capitale accompagné de militaires et de milices populaires.

© Sputnik
Marche dans le centre de Caracas en commémoration de la rébellion du 4 février 1992

Nicolas Maduro et d'autres représentants du gouvernement ont réitéré leur engagement à défendre l'héritage de Chavez et à continuer de travailler pour la défense de la démocratie, l'indépendance, la paix, la justice sociale et la souveraineté.

«Nous devons apprendre l’histoire vivante. Le 4 février, l'histoire de la construction d'une nouvelle patrie a commencé, maintenant elle est libre, maintenant elle est indépendante et souveraine», a déclaré M.Maduro, s'adressant aux militaires.

La marche a également eu lieu moins de deux semaines avant les exercices militaires annoncés dans le pays, qui se tiendront les 15 et 16 février. Les manœuvres seront focalisées sur la défense des villes.

Coup d’État manqué

Le 4 février 1992, Hugo Chavez a tenté de renverser le Président social-démocrate Carlos Andres Perez. La tentative de révolution a échoué mais il est passé 10 secondes à la télévision, assumant la responsabilité du putsch et son échec. Il a prêté serment pour la première fois en tant que Président du Venezuela et s'est engagé à transformer constitutionnellement la réalité sociale du pays.

Chavez a alors écopé d’une peine de 30 ans de prison. Fin mars 1994, le Président récemment élu Rafael Caldera l’a amnistié. En 1998, Hugo Chavez est élu Président de la république avec 56% des voix.

Lire aussi:

Un journaliste qui met en doute l’efficacité du vaccin face «au nouveau variant» interrompu en direct - vidéo
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Des sénateurs jugent que l’exécutif leur a mis «un pistolet sur la tempe» pour adopter la loi sanitaire
Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Tags:
Hugo Chavez, Venezuela, Nicolas Maduro, tentative de coup d'Etat, coup d'Etat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook