International
URL courte
5112534
S'abonner

La chef démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a manifesté de façon spectaculaire mardi son désaccord avec Donald Trump en déchirant sa copie de son discours prononcé devant le Congrès, relate l'AFP.

Alors que le Président américain venait d'achever son discours sur l'état de l'Union, Mme Pelosi qui était, suivant la tradition, debout derrière lui à côté du vice-président Mike Pence, a ostensiblement pris le document disposé devant elle et l'a déchiré.

À la sortie, priée par un journaliste de dire pourquoi elle avait eu ce geste, elle a lancé une réponse sybilline: «parce que c'était la chose la plus courtoise à faire, par rapport aux alternatives.»

La Maison Blanche a réagi en déplorant que Nancy Pelosi ait ainsi symboliquement «déchiré» un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, un bébé qui a survécu après être né prématuré à seulement 21 semaines de grossesse, ou encore la famille de Kayla Mueller, tuée par les djihadistes du groupe Etat islamique en Syrie - autant d'invités qui étaient dans les travées du Congrés et que Donald Trump avait cités dans son discours.

Le rendez-vous institutionnel annuel devant la Chambre des représentants et le Sénat au grand complet avait commencé par une autre scène qui résume la division de la classe politique américaine: Donald Trump avait évité la main tendue de Nancy Pelosi, en rupture avec les usages.

Et la présidente de la Chambre a plusieurs fois secoué la tête pour marquer sa désapprobation durant le discours, pendant que le camp démocrate restait assis et de marbre face aux standing ovation républicaines.

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
Nancy Pelosi, démocrates, Parti Démocrate, discours
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook