International
URL courte
3127
S'abonner

L’éclairage insuffisant des aéroports rend difficile l’atterrissage de nuit des avions pour les équipages, selon le pilote Mark Vanhoenacker.

L’atterrissage de nuit peut générer des problèmes pour l’équipage car souvent l’aéroport est peu éclairé, a annoncé le pilote américain Mark Vanhoenacker, auteur de «How to Land a Plane» [Comment faire atterrir un avion, ndlr] paru en 2017.

«Les voies de circulation et les pistes sont éclairées si faiblement que trouver un aérodrome la nuit, en particulier dans un paysage urbain, sous-entend souvent chercher un endroit particulièrement sombre», a précisé le pilote, cité par le Daily Star.

Compter sur les instruments de bord

Selon lui, dans cette situation, les pilotes doivent compter avant tout sur les instruments de bord, les capteurs de navigation et les capteurs météorologiques lorsqu'ils volent de nuit ou traversent des nuages.

Au cours de ces vols de nuit, l'avion a plusieurs phares à l'extérieur pour aider les pilotes à atterrir quand il fait noir.

Lire aussi:

Il fonce sur les gendarmes dans le Gard en projetant leur véhicule huit mètres plus loin
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Tags:
pilote, éclairage, piste d'atterrissage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook