International
URL courte
181349
S'abonner

Le Président turc a promis de déployer un complexe Hisar-A de fabrication nationale à la frontière avec la Syrie pour «combler une grave lacune dans le système de défense frontalier».

La Turquie a l’intention de déployer un système de missiles Hisar-A à sa frontière avec la Syrie, a déclaré Recep Tayyip Erdogan intervenant mercredi 5 février devant des membres des forces armées du pays.

«Nous allons déployer un complexe Hisar-A à notre frontière syrienne. Cela nous permettra de combler une grave lacune dans le système de défense frontalier», a promis le dirigeant turc.

Il a également assuré que la Turquie créera son propre avion de chasse à l’horizon 2023:

«Nous donnerons la meilleure réponse à ceux qui menacent la Turquie de ne pas lui livrer les F-35 en fabriquant notre propre chasseur. Si le Dieu veut, d’ici 2023, nous présenterons un chasseur de fabrication entièrement nationale», a annoncé M.Erdogan.

Conflit avec la Syrie

Déjà vives depuis le début de la crise syrienne en 2011, les tensions sont récemment montées d’un cran entre Damas et Ankara avec la mort de sept militaires et un civil turcs dans une attaque attribuée à l’armée de Bachar el-Assad.

Plus tôt dans la journée de ce mercredi, le Président turc avait menacé d’intervenir contre les forces syriennes dans la zone d'Idlib si Damas ne retirait pas ses troupes de la région d’ici la fin du mois de février.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
Idlib, missiles, frontière, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook