International
URL courte
394017
S'abonner

Donald Trump a été acquitté le 5 février au Sénat à l'issue de son procès historique en destitution, avec le soutien de tous les élus républicains sauf un, et sans aucune voix démocrate.

Le procès en destitution de Donald Trump s'est achevé sans surprise le 5 février au Sénat par l'acquittement du Président américain, jugé depuis le mois dernier pour abus de pouvoir et entrave à l'action du Congrès.

52 des 100 sénateurs américains ont déclaré le Président non coupable du chef d'abus de pouvoir et 53 du chef d'entrave à la bonne marche du Congrès, adoptés le 18 décembre à la Chambre des représentants.

Comme l'indique Reuters, ce vote met fin à une procédure initiée cet automne par les démocrates, majoritaires à la Chambre des démocrates, et concrétisée par la mise en accusation formelle du Président américain le 18 décembre dernier en séance plénière.

«Abus de pouvoir», «entrave à la bonne marche du Congrès»

Donald Trump était le troisième Président des États-Unis à faire l'objet d'un procès en destitution après Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998, tous deux ayant eux aussi été acquittés. Mis en cause dans le scandale du Watergate, Richard Nixon avait démissionné en 1974 avant un vote de la Chambre des représentants sur son éventuelle destitution.

Les démocrates accusent Donald Trump d'avoir cherché à faire pression sur son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, afin que Kiev ouvre une enquête sur les activités en Ukraine du fils de Joe Biden et sur Joe Biden lui-même, le potentiel adversaire démocrate de Trump lors de la présidentielle de novembre 2020.

Ils lui reprochent aussi d'avoir entravé leur enquête en bloquant la transmission de documents et les témoignages de ses principaux conseillers mais aussi via des tentatives vaines d'empêcher d'autres dépositions et d'intimider des témoins.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
destitution, Sénat des États-Unis, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook