International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
135
S'abonner

Le Président sénégalais s’est fait représenter par son ministre des Affaires étrangères pour recevoir le prix Sunhak pour la paix dont il va reverser le montant au fonds de l’Union africaine pour la paix. Cette absence intervient alors que le non-rapatriement des Sénégalais de Chine, épicentre du virus, a déclenché la polémique dans le pays.

Le Président sénégalais Macky Sall a renoncé à un voyage qu’il s’apprêtait à effectuer en Corée du Sud en raison de la prévalence du coronavirus dans ce pays. La Fédération pour la paix universelle (FPU) avait prévu de lui décerner en mains propres un prix international pour son action en faveur de la paix, et ce en marge de son Sommet mondial 2020.

Le programme du sommet avait prévu la présence du Président sénégalais, avant que l’information sur l’annulation de son voyage ne commence à circuler à quelques jours du début de l’événement (du 3 au 5 février).

«Les circonstances sanitaires qui mettent la communauté internationale en état d’alerte m’ont amené à annuler le voyage que je m’apprêter à effectuer à Séoul», a regretté le Président sénégalais dans une allocution vidéo enregistrée et diffusée le 5 février, devant des milliers de participants dans une salle de conférence du Centre Kintex, situé à Ilsanseo-gu, dans la région de Séoul.

Macky Sall a remercié, dans son allocution, son homologue coréen Moon Jae-in «pour toutes les dispositions qu’il avait fait prendre en vue de [son] séjour», manifestement insuffisantes pour le rassurer.

Fin janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait décrété l’état d’urgence internationale pour contrer l’épidémie de coronavirus, apparue en Chine quelques semaines auparavant et où elle a causé la mort de plusieurs centaines de personnes. L’organisation internationale avait toutefois estimé qu’il n’y avait pas lieu d’imposer des restrictions de voyages ni de limiter les flux commerciaux.

La Corée du Sud a confirmé pour sa part, ce jeudi 6 février, 23 cas de coronavirus, a rapporté l’agence de presse coréenne officielle Yonhap. Tous les patients ont été placés sous quarantaine, rajoute la même source en citant les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Toutefois, le renoncement du chef de l’État sénégalais à ce déplacement en Corée du Sud intervient au moment où une polémique secoue son pays en raison du non-rapatriement des étudiants sénégalais bloqués en Chine, épicentre du Corona.

«J’ai décidé, en accord avec la commission de l’Union africaine, de donner les 500.000 dollars représentant le montant du prix au fonds pour la paix de l’Union africaine comme contribution à l’effort de paix en Afrique», a déclaré Macky Sall dans la vidéo diffusée sur les écrans géants du centre Kintex, sous une pluie d’applaudissements.

Créé en 2013, le prix Sunhak pour la paix est une récompense d’un million de dollars décernée par une fondation éponyme, laquelle est considérée comme une des émanations de la FPU. Il est décerné à une personnalité ou une organisation dont les «travaux (…) doivent avoir fait progresser la paix et eu un impact pour des peuples de différentes nations, cultures, religions ou idéologies».

En 2020, le Président sénégalais est colauréat de ce prix avec Munib A. Yunan, un religieux luthérien palestinien œuvrant pour une coexistence harmonieuse entre chrétiens, juifs et musulmans à Jérusalem.

Présent lors de la même cérémonie, l’ancien secrétaire général de l’ONU, le Sud-coréen Ban Ki-moon, s’est vu décerner, quant à lui, le Prix du centenaire du fondateur, Sun Myung Moon, né en 1920.

Disparu en 2012, «le révérend Moon», comme il est appelé par ses adeptes, est le fondateur de l’Église de l’unification, une organisation qui œuvre pour la paix dans le monde mais qui n’en demeure pas moins controversée, tant en raison de la pratique religieuse qu’elle a instituée que de l’empire commercial constitué. Son expression institutionnelle, l’UPF, dirigée par Michael Jenkins et Thomas G. Walsh, coiffe plusieurs organisations œuvrant pour la paix, et notamment pour l’unification et la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

La succession de l’église demeure assurée par l’épouse du révérend Moon, Han Ja Hak Moon, qui jouit d’une véritable vénération de la part des adeptes de l’organisation, laquelle revendique quelque trois millions de fidèles autour du monde.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
Une foule agressive encercle des policiers procédant à une interpellation à Nantes et en blesse plusieurs
Tags:
Corée du Sud, Macky Sall, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook