International
URL courte
8637275
S'abonner

Dans la nuit du 5 au 6 février, lors d’une attaque de chasseurs F-16 d’Israël contre les banlieues de Damas, un Airbus A320 transportant 172 passagers a failli se retrouver sous des tirs, selon la Défense russe. Ce n'est que grâce au contrôle aérien que l'avion est parvenu à atterrir, redirigé vers la base aérienne russe de Hmeimim.

Quatre chasseurs israéliens F-16 ont effectué une série de frappes contre les banlieues de Damas dans la nuit du 5 au 6 février en mettant en danger l'atterrissage d'un Airbus A320 avec 172 passagers à son bord, a annoncé le ministère russe de la Défense. Le contrôle aérien a réussi à rediriger l'avion hors de la zone des frappes aériennes. L'appareil a finalement atterri sur la base aérienne russe de Hmeimim.

Comme l'indique le portail FlightRadar, l’Airbus A320 de la compagnie aérienne syrienne Cham Wings Airlines avait décollé de Najaf en Irak avant d'effectuer un atterrissage d'urgence.

Selon le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov, les chasseurs F-16 de la Force aérienne et spatiale israélienne ont tiré huit missiles air-sol sans entrer dans l'espace aérien syrien.

«L'utilisation par Israël d'avions civils pour se couvrir des frappes de réponse de la défense aérienne syrienne devient un trait caractéristique de l'armée de l'air israélienne», a souligné Igor Konachenkov.

Et d'ajouter que les troupes gouvernementales syriennes ont utilisé des systèmes de défense antiaérienne pour repousser l’attaque d’Israël.

Le porte-parole de la Défense russe a également attiré l’attention sur le fait que des vols réguliers de passagers en Syrie et dans le monde ont lieu à des niveaux d’altitude connus et les systèmes radar israéliens les voient clairement.

«Les radars israéliens voient tout aussi bien la situation aérienne dans la zone de l'aéroport de Damas», a-t-il fait remarquer.
Israël mène des frappes aériennes et utilise un avion de ligne comme bouclier
© Sputnik . Vitaly Podvitski
Israël mène des frappes aériennes et utilise un avion de ligne comme bouclier

Lire aussi:

«Plus rien ne sera jamais comme avant pour l'immobilier après le coronavirus»
Plus d'un million de personnes infectées par le coronavirus dans le monde
Les États-Unis, premières victimes du choc pétrolier?
Tags:
atterrissage, Israël, Syrie, Damas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook