International
URL courte
164418
S'abonner

Deux jours après son acquittement par le Sénat à l'issue de son procès en destitution, Donald Trump a demandé à son administration de révoquer deux personnes ayant livré des témoignages préjudiciables à son encontre lors des auditions menées par les démocrates l'an dernier.

Donald Trump a limogé le 7 février deux membres de son administration ayant témoigné lors de l'enquête sur sa destitution, ont rapporté plusieurs médias américains.

«On m'a informé aujourd'hui que le Président entendait me rappeler, à effet immédiat, en tant qu'ambassadeur américain auprès de l'Union européenne», a indiqué Gordon Sondland dans un communiqué notamment relayé par le New York Times.

Le diplomate avait notamment expliqué lors d'une audition publique en novembre avoir dit aux Ukrainiens qu'ils devaient annoncer une enquête sur Joe Biden pour toucher une aide militaire de près de 400 millions de dollars gelée par la Maison-Blanche.

Suite à son témoignage, Donald Trump a assuré ne pas bien le connaître.

Son limogeage a lieu quelques heures seulement après le renvoi du lieutenant-colonel Alexander Vindman, conseiller sur les affaires européennes au sein du Conseil de sécurité nationale à la Maison-Blanche et autre témoin dans l'enquête en destitution contre Donald Trump.

L'hôte de la Maison-Blanche a été acquitté mercredi 5 février au Sénat des chefs d'accusation d'abus de pouvoir et d'entrave à la bonne marche du Congrès qui pesaient à son encontre.

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
Sénat des États-Unis, destitution, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook