International
URL courte
211051
S'abonner

Au moins 20 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées ce samedi 8 février dans le nord-est de la Thaïlande dans une fusillade perpétrée par un militaire qui s’était retranché dans un centre commercial. Durant l’assaut, plus de 1.000 personnes ont été évacuées. Après un échange de tirs avec les forces spéciales, l’homme a pris la fuite.

Un militaire thaïlandais a tué ce samedi 8 février au moins 20 personnes et en a blessé plusieurs autres dans la ville de Nakhon Ratchasima, dans le nord-est du pays, d’après le dernier bilan du ministère de la Défense. Le bilan précèdent faisait état de 17 morts.

​Selon le quotidien Khao Sod, le soldat identifié comme le sergent Jakkrapanth Thommaa a volé un véhicule Humvee de sa base militaire après quoi il a ouvert le feu contre des civils dans les rues de la ville.

L’agence TNA indique que le militaire a pris en otages 16 personnes au quatrième étage du centre commercial Terminal 21.

Un tir de lance-grenades

Avant d’entrer dans le centre commercial, le militaire a tiré contre le bâtiment avec un lance-grenades tuant et blessant plusieurs personnes. Le tir a également provoqué un incendie qui n’a été maîtrisé que récemment, indique la chaîne Thai PBS.

L'assaillant lance un live sur Facebook

Au cours de son attaque, il postait des photos sur son compte Facebook.

​«Je suis fatigué maintenant», a déclaré le militaire à la caméra avant d’ajouter: «je ne peux plus bouger mon doigt».

Une vidéo publiée par un témoin sur Twitter montre le militaire tirer avec un fusil sur des civils qui cherchent à se cacher derrière des voitures sur un parking.

​D’après une information du Bangkok Post, le militaire a d’abord abattu son officier et deux autres soldats après quoi il s’est rendu en véhicule volé vers le centre commercial Terminal 21.

Des motivations inconnues

Alors que le militaire a publié plusieurs messages incohérents avant l'attaque, pour le moment, ses motivations sont inconnues.

«S'enrichir de la corruption et tirer profit des autres, pensent-ils pouvoir apporter de l'argent avec eux pour en dépenser en enfer?», a-t-il écrit plus tôt dans la journée.

La réaction des autorités

Le Premier ministre thaïlandais, Prayut Chan-o-cha, a déjà réagi à l’attaque.
Il a dit «suivre de près» la situation et a demandé à la police et aux militaires d’arrêter l’assaillant.

«Nous ne savons pas pourquoi il a fait cela. Il semble qu'il soit devenu fou», a en outre déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Kongcheep Tantrawanit.
Nouveaux messages
  • 23:24

    Vidéo de l’assaut publiée

    L’édition Khasod a rendu publique la vidéo de l’assaut. Comme l’explique le média, l’enregistrement montre des membres des forces spéciales s’approcher du centre commercial.

  • 23:09

    Un membre des forces spéciales aurait été tué

    Lors de l’échange de tirs survenu sur le parking, au moment où le tireur quittait le centre commercial, ce dernier a tué un membre des forces spéciales et en a blessé un autre, rapporte la chaîne Thai Rat.

    «Selon les informations préliminaires fournies par les militaires et non confirmées par le commandement, lors de l’échange de tirs avec le criminel, a été tué un membre des forces spéciales, encore un combattant a été blessé».

  • 21:23

    Après un échange de tirs avec les forces de l’ordre dans le parking du centre commercial, l’assaillant a réussi à quitter le bâtiment

    Durant l’assaut du centre commercial, les forces de l’ordre et le preneur d’otages ont échangé de nombreux tirs dans le parking à plusieurs niveaux du bâtiment. Tout de même, selon la chaîne locale Thairath, le militaire a réussi à prendre la fuite.

    Selon le correspondant de la chaîne sur les lieux, le militaire a provoqué un incendie en tirant sur une bonbonne de gaz après quoi il a disparu du bâtiment.

    Un photographe de Reuters rapporte qu’après les tirs deux blessés ont été évacués du centre commercial

  • 21:09

    L’opération spéciale dans le centre commercial semble être presque terminée, des responsables entrent dans le bâtiment

    Le vice-Premier ministre et ministre de la Santé Anutin Charnvirakul, le chef ajoint de la police Suchart Thirasawat ainsi que d’autres hauts responsables ont été vus entrer dans le centre commercial, rapporte le quotidien Khao Sod qui en tire la conclusion que l’opération touche à sa fin.

  • 20:50

    La police déclare avoir évacué en toute sécurité le dernier groupe de civils qui se trouvait à l'intérieur du centre commercial Terminal 21

    Comme l’indique le quotidien Khao Sod qui se réfère à la police, le dernier groupe de civils a été évacué du centre commercial Terminal 21. Selon le journal, «la situation avec la prise d’otages signalée par les médias plus tôt semble avoir été résolue».

  • 20:50

    De nouveaux tirs ont été entendus dans le centre commercial où se cache toujours le preneur d’otages

  • 20:00

    Plus de 1.000 personnes ont été évacuées du centre commercial avant le début de l’assaut

    Avant de lancer l’assaut, la police et les forces spéciales ont évacué plus de 1.000 personnes du centre commercial, indique le chaîne Thai PBS. Le média précise qu’une heure après le début de l’opération, des gens continuent de quitter le bâtiment.

  • 19:51

    Après avoir fouillé le quatrième étage du centre commercial, les forces spéciales n’ont encore trouvé ni l’assaillant ni les otages.

  • 18:57

    Les trois étages du centre commercial sont fouillés par les forces spéciales. Les otages n’ont pas encore été retrouvés

    D’après les informations des médias, au cours de l’assaut du centre commercial, les forces spéciales et la police ont fouillé les trois premiers étages du bâtiment sans pour autant trouver les otages.

    Plus tôt dans la journée, des médias ont signalé que le militaire avait pris 16 personnes en otages au quatrième étage du centre commercial Terminal 21.

  • 18:23

    Le nombre de blessés s’élève à 31 personnes dont 10 se trouvent dans un état grave, indique le ministère de la Santé

  • 18:20

    Les forces spéciales ont lancé l'assaut du centre commercial afin de libérer les personnes prises en otages par le militaire

  • 18:09

    La police «prend le contrôle» du rez-de-chaussée du centre commercial où se trouve le preneur d’otages

  • 17:56

    Dans l’attente du début de l’opération visant à libérer les otages, la police nationale a demandé aux médias de suspendre leurs directs depuis la scène.

    Le chef de la police nationale thaïlandaise s’est adressé aux médias avec la demande de suspendre leurs reportages en vue d’une opération spéciale pour libérer les otages qui doit débuter dans les heures à venir.

  • 17:28

    Une vingtaine de morts dans la fusillade, selon le ministère de la Défense

    Sans préciser le nombre de blessés, le porte-parole du ministère de la Défense Kongcheep Tantrawanit a indiqué à la presse qu’au moins 20 personnes avaient été tuées lors de la fusillade dans la ville de Nakhon Ratchasima.

  • 17:02

    Une vidéo montrant des dizaines de personnes fuir le centre commercial diffusée par une chaîne locale

    Des images diffusées en direct sur la chaîne de télévision locale Amarin montrent des dizaines de personnes en train de fuir le centre commercial Terminal 21 où un soldat a pris en otages 16 personnes.

    Il est possible de voir des gens sortant en groupes. Certains portaient des enfants. D'autres accompagnaient des personnes âgées.

    «Les policiers et les soldats ont uni leurs forces et ont aidé à évacuer des centaines de personnes de l'intérieur du centre commercial», a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Kongcheep Tantrawanit avant d’ajouter que le nombre de personnes qui restaient à l’intérieur du bâtiment était inconnu.

  • 16:30

    L’opération de police est toujours en cours. La mère de l’assaillant est également sur place

    D’après le quotidien Khao Sod, un groupe de soldats d'une unité des forces spéciales se trouve à l'intérieur du centre commercial pour tenter de neutraliser ou d’arrêter le preneur d’otages. La police a également escorté sur les lieux sa mère dans l'espoir qu'elle puisse le convaincre de se rendre.

  • 16:21

    Le dernier bilan de la police évoque 17 morts et 21 blessés

    Au moins 17 personnes ont été tuées et 21 autres blessées lors de la fusillade perpétrée par le militaire dans la ville de Nakhon Ratchasima, a déclaré le porte-parole de la police, Kissana Phathanacharoen.

  • 16:02

    Facebook dit avoir supprimé le compte du tireur qui diffusait en direct son attaque

    La direction de Facebook a déclaré avoir supprimé le compte du militaire qui a posté des photos et des vidéos durant son attaque contre des civils dans la ville de Nakhon Ratchasima.

    «Nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et à la communauté touchée par cette tragédie en Thaïlande. Il n'y a pas de place sur Facebook pour les personnes qui commettent ce type d'atrocité, et nous ne permettons pas aux gens de louer ou de soutenir cette attaque», a déclaré un représentant de la société.

  • 15:49

    Le preneur d’otages peut-être muni de centaines de cartouches et de plusieurs armes à feu

    D’après les informations du quotidien Khao Sod, avant l’attaque le militaire a volé dans sa base au moins 700 cartouches, six armes à feu et deux grenades.

  • 15:38

    Le ministère de la Santé lance un appel au don de sang, ce qui peut suggérer un grand nombre de blessés.

    Le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul, a exhorté les habitants de Nakhon Ratchasima et des villes voisines à donner du sang aux victimes de la fusillade, indique la chaîne Thai PBS.

    «La déclaration ne contient pas d'informations sur le nombre de blessés qui auront besoin d'une transfusion sanguine, mais une telle déclaration suggère qu'il pourrait y en avoir beaucoup», a commenté l'animateur de la chaîne.

  • 15:13

    De nouveaux tirs entendus dans le centre commercial où 16 personnes sont prises en otages

    Des médias locaux font savoir que plusieurs tirs ont été entendus dans le centre commercial Terminal 21 où 16 personnes ont été prises en otages par le militaire armé.

En direct
Un militaire tue 20 personnes en Thaïlande: l’opération se poursuit, l’assaillant en fuite
+
Tags:
fusillade, Thaïlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook