International
URL courte
3358
S'abonner

Une mobilisation s’est tenue ce samedi 8 février devant le siège social de Total à La Défense dans le but de protester contre l’exploitation du gaz de schiste en Algérie soutenue récemment par le Président du pays Abdelmadjid Tebboune.

Le parti politique Mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC), de l’homme politique et d’affaires Rachid Nekkaz, a organisé ce samedi 8 février un rassemblement devant le siège de Total à Paris afin de s’opposer à l’exploitation du gaz de schiste en Algérie par la multinationale.

Dans un message publié sur Facebook le 6 février, Nekkaz, indique que depuis février 2015 le MJC a organisé à plusieurs reprises des rassemblements devant le siège social de l’entreprise.

Des vidéos postées par M.Nekkaz cet après-midi montrent notamment des dizaines de personnes dont certaines brandissaient des drapeaux algériens ou des pancartes avec un appel au boycott de Total «qui pollue l’eau du Sahara algérien».

Prenant la parole, une militante a remercié les personnes qui étaient venues pour «dire non à l’empoisonnement des Algériens et de l’environnement, notamment, de la nappe de l'Albien».
Puits de pétrole dans le désert
© AP Photo / Hasan Jamali / Puits de pétrole dans le désert

Le MJC estime que la décision du Président algérien d’exploiter du gaz de schiste «n’est pas acceptable» pour «l’ensemble du peuple Algérien», car elle «générera avec certitude une pollution importante de la nappe» qui contient plus de 50.000 milliards de mètres cubes d'eau douce et alimente la population locale.

Il est également souligné que l’exploitation du gaz de schiste est interdite dans de nombreux pays dont la France.

Lire aussi:

La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
Rachid Nekkaz, Abdelmadjid Tebboune, gaz de schiste, France, Algérie, Total
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook